Sensibiliser les jeunes de l’Île-du-Prince-Édouard à la prévention du suicide

05/10/2018

Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard) – L’Association canadienne pour la santé mentale de l’Île-du-Prince-Édouard (ACSM – Î.-P.-É.) a reçu une subvention de 75 000 $ afin de soutenir Signals of Suicide (SOS), un programme de prévention du suicide et de sensibilisation offert en milieu scolaire aux élèves de neuvième année. Offert par les employés du programme de prévention du suicide de l’ACSM, le programme SOS fournit aux jeunes des renseignements et des stratégies leur permettant de reconnaître les signaux avertisseurs du suicide et de devenir des aidants efficaces. Ce financement élève l’appui financier de Medavie à ACSM–Î.-P.-É. et à Signals of Suicide à 120 000 $.

Par l’entremise de la Fondation, Medavie soutient des programmes communautaires qui sont axés sur la santé mentale des enfants et des adolescents, sur l’état de stress post-traumatique et sur le diabète de type 2. Depuis la fin de 2011, la Fondation Medavie pour la santé a remis plus de 11 millions de dollars dans le cadre de programmes de subventions ou de partenariat annuels ou pluriannuels. Pour obtenir des renseignements sur le programme de subventions 2018, ou pour soumettre une demande, visitez le fondationmedaviepourlasante.ca.

Cette subvention a été annoncée lors d’une réception à Charlottetown soulignant les 75 ans d’existence de Medavie, marqués par notre volonté constante de contribuer au bien-être des Canadiens, en présence de représentants et d’intervenants des partenaires.

En bref

  • En 2012, le suicide comptait pour 15 % des décès chez les jeunes âgés de 10 à 14 ans, pour 29 % chez les jeunes âgés de 15 à 19 ans et pour 23 % chez les jeunes adultes de 20 à 24 ans. Le suicide est la deuxième cause de décès en importance après les accidents chez les personnes âgées de 15 à 24 ans1.
  • Les recherches démontrent que les programmes en milieu scolaire pour la prévention du suicide ont le potentiel de réduire le taux de suicide chez les jeunes. Les études suggèrent aussi que la majorité des jeunes se confient d’abord à un ami proche lorsqu’ils éprouvent un problème, et parfois à un adulte ensuite.
  • Le programme SOS utilise des techniques de discussion interactives et du contenu multimédia afin d’aborder le sujet de la prévention du suicide en toute sécurité. Les participants affirment que le programme les a outillés pour remarquer un ami en détresse et lui apporter l’aide nécessaire.

Citations

« En tant qu’organisation sans but lucratif et partenaire en matière de solutions de santé, Medavie s’engage à améliorer le bien-être des Canadiens. Depuis 75 ans, grâce à des investissements dans des programmes et des solutions novatrices, nous aidons les Canadiens à vivre mieux et facilitons l’accès à des soins de santé de qualité dans nos collectivités. L’amélioration des connaissances et de la résilience des jeunes en matière de santé mentale s’inscrit dans la conviction de notre Fondation, qui est que tous les Canadiens, plus particulièrement les jeunes, devraient avoir accès aux outils et au soutien dont ils ont besoin pour vivre le mieux possible. »
– Bernard Lord, chef de la direction de Medavie

« Nous sommes ravis de recevoir cette subvention de Medavie. Nous remercions cette organisation de son soutien continu et de sa reconnaissance du travail de prévention du suicide que nous accomplissons. Ce partenariat nous permet de continuer à sensibiliser les jeunes de l’Î.-P.-É. à la prévention du suicide. Ce financement contribuera à la mise en œuvre de notre plan visant à moderniser des aspects du programme afin de nous adapter davantage aux besoins des jeunes d’aujourd’hui. »
–Reid Burke, directeur général, Association canadienne pour la santé mentale, section de l’Î.‑P._É.

 

De gauche à droite: Bernard Lord, chef de la direction, Medavie; Judy Hughes, membre du conseil d’administration, ACSM – Î.-P.-É.; Pat Doyle, coordonnatrice en prévention du suicide, ACSM – Î.-P.-É.; Kim West, présidente, conseil d’administration de la Fondation Medavie pour la santé, et Michael Decter, président, conseil d’administration de Medavie.

Liens connexes

ACSM – Î.-P.-É.

1 Statistique Canada, Décès et taux de mortalité